La logistique urbaine englobe la totalité des activités relatives au transport de marchandises dans le centre-ville. Implanté au carrefour des enjeux de l’évolution urbaine, de la croissance économique et d’une meilleure qualité de la vie, l’intérêt de la logistique du dernier kilomètre s’accroît dans le fonctionnement de la ville et son management nécessite une rationalisation efficace de certains éléments. La distribution urbaine regroupe diverses réalités reliées entre elles, telles que l’organisation des flux créés par les enseignes commerciales, les groupes industriels ou tertiaires du domaine marchand, les transferts des clients pour s’approvisionner et les flux secondaires regroupant une réalité variée.

Enjeux de la logistique en milieu urbain

Les enjeux de la logistique du dernier kilomètre sont multiples :

  • Influencer la structure du marché grâce à l’apparition de nouveaux acteurs : tous ces acteurs se chargent de la mutualisation des moyens et du développement des dispositifs afin de diminuer les coûts d’exploitation du dernier kilomètre ainsi que l’impact sur l’environnement.
  • Créer de nouveaux emplois : la logistique urbaine permet de drainer plus de ressources humaines, incluant une véritable expertise qui associe des connaissances riches à des compétences professionnelles hors du commun. L’évolution des livraisons à domicile permet d’agrandir le champ classique de la distribution urbaine avec les avancées de la technologie et l’émergence du commerce en ligne.
  • Créer un cadre juridique adéquat : favoriser l’émergence de la livraison mutualisée permet à la ville de s’inscrire dans une perspective de développement durable. C’est la raison pour laquelle il serait important de favoriser la pertinence des arrêtés municipaux grâce à une extension des qualifications des autorités en charge de l’organisation de transport.
  • La mise en place de techniques de développement de nouveaux équipements : les actions sont relatives aux véhicules, mais aussi aux équipements de manutention. Cependant, si un transfert rapide vers des véhicules personnels dans le cadre de la distribution urbaine est indispensable, on constate un retard dans le secteur, surtout pour les véhicules électriques de plus de 3,5 tonnes.

Pour plus d’informations sur la livraison mutualisée et ses défis, rendez-vous sur www.urby.fr.

Choisir un dispositif global de la logistique en ville

Le développement du commerce en ligne a induit une hausse des besoins de transport de colis. La problématique de l’accès des marchandises au centre-ville est importante, et la structure des livraisons fait partie intégrante des réflexions des spécialistes du transport des groupes industriels. Les sociétés telles que Urby proposent des solutions pour répondre aux besoins des groupes industriels et leur offrent un suivi afin de les aider à contrôler les flux en ville.

Le dispositif global de logistique en ville est basé sur la mutualisation et la maximisation des livraisons. Grâce à la délocalisation des sites, le système global de livraison mutualisée offre des prestations de stockage de marchandises et de livraison en ville aux opérateurs de transport, aux commerçants, aux particuliers, aux collectivités et aux entreprises. Il est à noter que ces services incluent depuis quelques années maintenant l’utilisation de véhicules ayant un faible niveau d’émissions de CO2, dans une optique de protection de l’environnement.

Quels sont les buts de la logistique en ville ?

  • Mettre en place une politique pour la préservation et l’obtention de foncier pour les activités composant la chaîne de distribution
  • Assurer le développement d’un immobilier logistique de nouvelle génération
  • Privilégier certains modes de route, le mode ferroviaire et le mode fluvial
  • Augmenter la qualité du maillon final grâce à la promotion de nouveaux systèmes d’organisation
  • Générer une gouvernance totale et flexible