Pratiquement, le développement durable est un concept de développement fondé sur une utilisation efficiente des ressources. L’on constate que cette nouvelle donne génère bien des avantages aux millions de gens ; elle leur permet de sortir de la pauvreté et d’améliorer leurs revenus, mais souvent elle s’accompagne des inconvénients !  

Les avantages du développement durable.

Ces avantages sont regroupés en trois catégories principales. Tout d’abord, les avantages liés à l’éco efficacité qui consiste à offrir des biens et services, qui apportent une qualité de vie aux gens. Cela se fait en réduisant d’une manière progressive les impacts environnementaux, tout en préservant les ressources naturelles. Ensuite, les avantages sujets aux ressources humaines, sur ce point et à titre d’exemple, le développement durable est l’un des moyens utilisés pour augmenter la productivité des employés. Cela dit, le développement durable est avantageux pour la simple raison qu’il permet d’augmenter les chiffres d’affaires. Pour que le développement durable génère des avantages tangibles, il faut axer les efforts sur l’efficacité environnementale et le développement de la créativité des employés.

Développement durable : pour des partenariats avantageux.

Sachez qu’en 2005 l’efficacité environnementale et économique du marché de carbone européen implique des transferts de milliards d’euros entre les entreprises, entre secteur privé et secteur public, entre pays développés et pays en voie de développement.

Les inconvénients du développement durable.

De nos jours, les inconvénients du développement durable sont interdépendants. À vrai dire, ils sont les conséquences des habitudes qui ne sont plus admissibles dans les contextes actuels. Pour remarque, ces attitudes nous guident dans la mise en œuvre de notre développement. En fait, certaines idées sont à dépasser pour concrétiser le développement durable. Voici quelques exemples concrets d’idées désuètes ; tout d’abord, en matière de consommation de combustibles fossiles, il faut dépasser l’idée selon laquelle il faut extraire jusqu’à l’épuisement des ressources naturelles. De plus, les attitudes d’une utilisation effrénée des combustibles fossiles sans la vision d’une protection à long terme sont à bannir dans notre concept de développement. L’absence des mesures de prévention fait partie aussi des méthodes désuètes, à ce propos, il faut anticiper les problèmes avant leurs apparitions. Le plus souvent, des solutions aux problèmes environnementaux et sociaux, liées aux intérêts économiques créent des inconvénients au développement durable ; c’est le cas du refus de ratification du protocole de Kyoto sur la limitation des rejets de gaz à effet de serre par les Etats-Unis.